top of page

La Bhagavad Gītā


La Bhagavad Gītā est un texte faisant parti du Mahâbhârata, épopée sanskrite de la mythologie hindoue mais à sa différence c'est une révélation lui conférant ainsi son caractère universel et atemporel.

Ce "chant du Bienheureux ", comme on peut littéralement le traduire met en scène à un moment critique, le prince guerrier Arjuna chef des Pandava (fils de la lune) face à ces cousins les Kaurava avec lesquels il a été élevé, sur le champs de bataille de Kuruksetra.

Saisi d'un effroyable doute au moment de sonner la conque de l'assaut, Arjuna prend conseillé au-près de son aurige, Krishna qui n'est autre que le 8eme avatar de Vishnu, principe de préservation du monde.

En effet lorsque le Dharma ( l'ordre et l'harmonie universelle du monde ) est menacé, Vishnu prend forme humaine pour remédier à cette mise en péril de l'équilibre du monde.


Le récit initiatique prend la forme d'un dialogue entre Arjuna et Krishna enseignant à ce dernier comment agir pour sortir du cycle des réincarnations et réaliser le Divin à travers la réalisation du Soi (partie de l'être qui se rapproche le plus du divin en chacun de nous).

Il présente plusieurs voie de réalisation : Jnana Yoga : sagesse par la connaissance, Karma Yoga : sagesse par l'action juste désintéressée, Bhakti Yoga: sagesse par l'altruisme et la compassion.

En effet le therme Yoga dans ce texte prend le sens de l'art du dharma, l'art de relier en soi toutes les dimensions de l'être avec exactitude et précision de manière ininterrompue, c'est une attention permanente à l'ordre des choses, à l'harmonie du réel, que l'on pourrait exprimer sous le mot concis de sagesse.

Krishna enseigne que par une attitude opiniâtre sans faille, l'adepte va faire émerger sa véritable nature originelle en-dehors de tout contexte géo-temporel, dans la maitrise et le silence des sens et du mental, lui permettant ainsi l'action akarma.

Il s'agit de dénouer l'armure psychologique pour que la perception puisse opérer librement et ainsi favoriser l'intuition et l'absence d'identification pour toujours agir de façon véridique et non plus en réaction aux sens, environnement, éducation, contexte spatio-temporel, conditionnements social, gunas.


Cette affrontement, en dehors du champs historique ou contemporain, nous pouvons aussi l'observer à l'intérieur de nous mêmes : notre être intérieur tiraillé entre des désirs et des aspirations contradictoires, le cœur qui dit une chose et le mental l'inverse. Chaque jour il s'agit de trouver le positionnement juste qui satisfasse l'ensemble de notre être, dans une recherche permanente de l'équilibre.


Krishna enseigne l'action juste dans le détachement de son individualité et des fruits ou résultats de cette action.

"Just do it" mais en Conscience, en accord avec son être profond, sans attendre quoique ce soit.






27 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page